News

FÊTE DE L'ASCENSION DE NOTRE DAME, MÈRE ET PROTECTRICE DU DIOCÈSE D'ALEP, H.E. Archbishop Jean-Clément Jeanbart

13 August 2018


 

Bien Chers amis,

   Le Diocèse d'Alep célèbre aujourd'hui l'Ascension de la Vierge, Patronne de notre Cathédrale et Protectrice des Chrétiens d'Alep. C'est une occasion pour nous de lui rendre grâce pour tant de bénédictions reçues durant ces sept années d'épreuves et de désolation. En remerciant la Sainte Vierge pour sa présence à nos côtés, nous avons aussi pensé aux amis et bienfaiteurs qu'Elle a choisi, pour soutenir nos efforts sur le chemin ardu de notre persévérance. L'intérêt que vous avez porté, bien chers amis, à nos chrétiens restés à Alep, a soutenu ces dernières années notre persévérance. Votre générosité nous a beaucoup aidé et nous a permis de soutenir nos fidèles dans leur résistance et leur continuation dans le pays. Je dois dire que nous avons toujours apprécié la bonté que vous manifestiez continuellement à notre égard, avec discrétion, respect et générosité. 

     Vous souhaitez, sans doute, avoir quelques informations à propos de notre action caritative, humanitaire et apostolique que vous avez gracieusement soutenue. Je dois tout d'abord dire qu'elle est très diversifiée et évolutive. Je pense que vous aviez reçu en son temps un rapport de ce que nous faisions jusqu'en 2017 dans un texte intitulé : "La Main de la Providence", sinon je peux vous l'envoyer, car la plus grande partie des quelques 22 programmes en marche depuis deux ans, continue à rendre service à un grand nombre de nos chrétiens à Alep. Est-ce que vous avez reçu une présentation de notre mouvement "Bâtir pour Rester" qui comporte différents programmes d'aide et de soutien pour l'amélioration des conditions de vie des fidèles restés à Alep? Une remise à jour de cette présentation a été faite vers la fin de l'an dernier et je peux vous l'envoyer si vous le souhaitez.

- De l'aide d'urgence à l'aide au développement.
    Nous avons évolué dans notre action depuis 2016 et nous essayons d'agir plutôt dans le sens du développement en vue de consolider la situation matérielle et sociale des chrétiens, pour les aider à continuer à vivre dans leur pays. Nous maintenons un bon nombre des programmes d'aide humanitaire que nous avions énumérés dans notre rapport "La Main de la Providence" il y a deux ans. Mais nous agissons actuellement beaucoup plus dans le sens de notre mouvement "Bâtir pour Rester": l'éducation, le logement, la restauration des maisons, le soutien moral et le soutien financier pour exécuter des petits projets en plus de l'aide au retour, que nous exécutons dans le cadre d'un programme que nous avions lancé l'an dernier "Alep vous Attend". Ces actions représentent nos priorités actuellement. Je ne sais si je vous ai envoyé des documents à ce propos? Sinon je vous les enverrai volontiers.

- Promotion féminine et École Infirmière. 
     Nous venons d'inaugurer un centre de promotion féminine et de soutien moral pour nos femmes qui ont enduré beaucoup pendant ces années particulièrement éprouvantes. Ce "Cercle de la Femme Aleppine", géré par une équipe de volontaires bénévoles a pu bien démarrer et attire un grand nombre de femmes, qui y trouvent, gratuitement, un havre de bien-être et de sérénité. Je vous envoie une photo de sa porte d'entrée gardée par Marie notre Mère. En outre nous avons fait des efforts particuliers pour nos Instituts de formation professionnelle et à titre d'exemple je vous présente la situation actuelle de l'un de ces Instituts qui nous tient à cœur, le "IFSM" St Basile, École Infirmière.

    Grâce à Dieu, notre École Infirmière fondée en 2008 a pu résister à toutes les tempêtes et continuer sa mission de formation sans s'arrêter un seul jour! Nous avons dû, la déplacer pour des raisons de sécurité, supporter pendant toutes ces années les déficits de son budget, fonctionner avec un nombre d'élèves relativement modeste, mais nous avons tenu bon et donné des résultats satisfaisants. Le Ministère de l'Enseignement Supérieur a couronné nos efforts en nous accordant, d'une façon tout à fait exceptionnelle, une licence officielle reconnue par l'Etat et tous les hôpitaux du pays! Un bon nombre de diplômés formés chez nous, travaillent actuellement et sont très appréciés dans les différents hôpitaux de la ville. 

    Cette Ecole compte aujourd'hui, dans ses trois classes, un peu plus de 60 élèves, ce qui n'est point suffisant pour équilibrer son budget. Espérons que le nombre d'élèves augmentera et atteindra bientôt  la centaine, ce qui pourrait rendre son bilan positif. En attendant, nous essayons de trouver chaque année, les fonds nécessaires à son fonctionnement. De plus nous avons pu ces dernières années trouver des bourses pour un bon nombre de ses élèves. Nous devons encourager et aider surtout les jeunes chrétiens, qui ne sont pas enclins à faire ce métier, pourtant respectable et utile. Chaque année nous prenons à nos frais la presque totalité du montant de leur scolarité. 

- Au service des plus jeunes.
    Un autre projet que nous avons pu finaliser il y a presque deux mois, destiné aux jeunes et aux moins jeunes peu fortunés, c'est la reconstruction et l'élargissement de notre Centre "Notre Dame de la Joie" de villégiature et de camping en pleine montagne, qui avait été très endommagé par les combats. Cette structure, destinée à accueillir des groupes de tout âge, rendra service à un grand nombre de troupes scouts ou de membres de mouvements d'Action Catholique ou Caritative et des colonies de vacances pour les plus petits. Il a une capacité d'accommodation de plus de cent cinquante personnes à la fois. Cet été il sera occupé jusqu'à la rentrée scolaire et même un peu plus, par une dizaine de groupes de différentes catégories.

- Bâtir pour Rester.
     "Bâtir pour Rester", donne son plein et rend des services significatifs à de nombreuses familles. Plus de mille maisons et lieux de travail, ont été restaurés jusqu'aujourd'hui et 260 prêts gratuits ont été offerts aux nombreux demandeurs en vue de faire avancer leurs commerces ou ateliers. 55 personnes ont pu retourner à Alep et une trentaine attendent la décision du Comité en charge du programme "Alep vous Attend", pour pouvoir rentrer chez eux à Alep. Le Centre d'approvisionnement dessert actuellement plus de 120 familles chaque jour et donne un emploi à 15 fonctionnaires permanents. Les cliniques du Day-Care Médical Center offre désormais ses services dans 11 différentes spécialisations, en plus des soins dentaires et rend service chaque semaine à des centaines de malades. Cent quatre vingt dix nouveaux nés sont pris en charge par le diocèse pour une période de 4 ans. Notre projet d'habitat est en train de terminer la finition des 66 appartements destinés aux nouveaux foyers et aux jeunes qui reviennent à Alep.

- Reconstruction.
     Nous faisons de grands efforts pour la reconstruction rapide de notre Siège Episcopal et des structures annexes réservées à l'habitation des prêtres et à l'accueil, en vue de réintégrer nos locaux dès l'an prochain, et de la sorte, donner un signe de confiance en l'avenir de l'Eglise toujours vivante dans la ville. Une équipe d'artisans et un grand nombre d'ouvriers travaillent avec application à la restauration de notre Cathédrale. Une autre équipe travaille à la remise en état de la "Maison Basile", une belle résidence patrimoniale du XVII° siècle où nous espérons voir IBLIT, notre Institut de formation aux métiers du tourisme, reprendre sa mission éducative dans les plus brefs délais.

- Persévérance et confiance.
     Il est vrai que tout ce que nous avons pu faire reste modeste et n'est point en mesure de répondre à tout ce que les gens attendent, mais il est aussi vrai que nous ne sommes pas une institution d'état, ni une ONG internationale disposant de grands moyens et de fonds considérables . Nous sommes heureux d'être une petite Eglise aux moyens humains modestes mais, soutenue par la Providence du Seigneur qui sait rassasier des  milliers de personnes avec cinq pains et deux poissons. Nous devons enfin, être heureux d'avoir pu persévérer dans notre action humanitaire et dans les multiples projets de formation professionnelle: tourisme, métiers du bâtiment, assistance aux anciens et aux convalescents, coupe et couture, coiffure et maquillage pour les jeunes filles, malgré les difficultés et toutes les contraintes de la guerre! Le Seigneur qui nous a permis par sa Bonté de continuer, a pu bénir notre action et nous envoyer des amis pleins de générosité pour nous aider. Grâce à Dieu, les bons résultats sont là, pour nous consoler et nous récompenser dans nos efforts. Toutes les fois que nous voyons la joie des jeunes foyers que nous soutenons, ou que nous entendons les compliments des directeurs d'hôpitaux, des directeurs de l'Instruction Publique ou des directeurs de chantiers, nous prenons courage et continuons à faire des efforts pour que cette marche continue. J'espère que des bienfaiteurs viendront encore cette année pour nous aider.

   Voilà bien Chers Amis un aperçu rapide de ce que nous faisons actuellement. Je suis prêt à vous envoyer plus de détails si vous le souhaitez, soyez libre de me le dire s'il vous plait. En attendant, veuillez agréer l'expression de mes meilleurs sentiments de reconnaissance pour tout ce que vous avez fait pour nous aider des années durant.

               Avec ma considération et mon amitié, je reste sincèrement vôtre,

Alep le 13 Août 2018


                                                                              +Jean-Clément JEANBART
                                                                                    Archevêque d'Alep

 

Share this: